Actualité

15 févr.

COMPTE-RENDU: « L’OUTRE-MER : LA FRANCE OUBLIEE » ? 2 FEVRIER 2011 A L'ASSEMBLEE NATIONALE

Compte-rendu: « L’Outre-mer : la France oubliée » ?

 

 

SYNTHESE :

 

  • L'Outre mer français est une vraie chance pour notre pays
  • La France maritime peut contribuer à renforcer notre rôle de grande puissance mondiale
  • L'Europe devrait s'appuyer d'avantage sur ce second territoire maritime mondial unique en son genre où le soleil ne se couche jamais
  • Nous devrions être plus pédagogiques avec nos enfants et ne pas les limiter à la notion de strict hexagone
  • Nous aurons trois grands défis à relever dans les prochaines années: L'alimentation, l'accès à l'eau et celui à l'énergie
  • Les Français ignorent trop souvent que nous sommes leaders mondiaux dans onze grands métiers maritimes.

 

COMPTE RENDU :

 

Le 2 février dernier, les Sciences-Po de la mer organisaient une conférence au salon Mars de l’Assemblée Nationale, intitulée : « L’outre-mer, la France oubliée ? ».

 

Cette conférence fut la 12ème manifestation des Sciences-po de la mer (550 adhérents), après celle de l’année dernière s’intitulant :« La mer : une chance pour la France ». Deux invités  sont venus partager et présenter le thème de la réunion du jour (l’outre mer, la France oubliée ?) :

 

  • Ø Député du Tarn, Philippe Folliot, auteur de France-sur-mer, un empire oublié, 2058 : France, première puissance mondiale, 2010.

 

  • Ø Contre-amiral, Jean-Louis Vichot, Directeur du Centre d’Etudes supérieures de la Marine.

 

Le choix judicieux de ce thème  de l’outre mer fait écho à la  récente décision du président de la République et du gouvernement de mettre à l’honneur les outre-mer en cette année 2011(décision prise le 12 janvier 2011).Cette décision a pour buts de remédier à la  trop grande méconnaissance des citoyens de  l’hexagone  de leurs compatriotes au sein des collectivités territoriales françaises éloignées de l’hexagone et aussi de casser les préjugés.    

 

« Le 21ème siècle sera maritime »

 

Dynamisme français en la matière  est réel mais peu connu des Français:

La France est la deuxième puissance maritime mondiale et demeure leader mondial  dans 11 métiers de la mer : Certification des navires, assurance maritime, financement du maritime, off-shore pétrolier, recherche sismique, armement de ligne, courtage, achat et vente de navires, Marine Nationale, construction civile et militaire, plaisance et recherche océanographique. Notre flotte marchande compte 200 navires, et le secteur maritime représente 300 000 emplois, 50 milliards d’euros de valeur de production.

 

Plus globalement, s’intéresser à la souveraineté maritime et à l’exploitation des océans c’est constater la maritimisation du monde du fait de la mondialisation (transports de marchandises etc.). Ensuite, s’intéresser à l’exploitation des océans, c’est essayer d’anticiper les trois grands défis à venir à savoir, le défi alimentaire (l’augmentation de la population nécessitera et nécessite déjà de nouvelles gestions), le défi de l’accès à l’eau potable et le défi énergétique.

 

L’Outre-mer et la mer sont indissolublement liés. Les ressources et les richesses de ces territoires sont essentielles.

Objet de la conférence : Gestion et valorisation de l’Outre-mer et présentation des stratégies océaniques.

 

Intervention du Député Philippe Folliot :

 

Le député, explique les catalyseurs de son intérêt pour l’outre-mer. 

 

Le problème profond initial c’est le « métropolicentrisme » : la négation consciente ou inconsciente, assumée ou pas, de la dimension maritime et ultramarine de la France. La France est une puissance maritime qui s’ignore (2ème pays maritime mondial). Dès l’école, au travers des programmes officiels on remarque une négation de l’espace maritime et terrestre français outre-mer : La France est dite d’une superficie de 550 000km2 : on parle de la France uniquement sur le plan hexagonal, alors qu’en comptant les DOM et COM, c’est plutôt de 675 000km2 dont il faudrait parler. La diversité et l’importance du domaine maritime français sont ainsi négligées, alors qu’il est trois fois supérieur à celui du Royaume-Uni (bien que ce dernier pays qui soit plutôt considéré comme une puissance maritime européenne).

Idem : La frontière française terrestre la plus longue : le Brésil et non pas l’Allemagne ! La France a également une frontière avec les Pays-Bas dans l’île de Saint-Martin (Antilles).

 

« Le seul ‘Empire’ sur lequel le soleil ne se couche jamais,

c’est la République française »

 

11 millions de km2 de domaine maritime dont 370 000 seulement concernent la métropole. Des îlots inhabités comme Tromelin ou Clipperton ont un domaine maritime supérieur à la métropole. Ceci n’est pas anecdotique, dans la mesure où :

-  le poids de l’économie maritime est supérieur à celui du domaine automobile, sans même parler du tourisme littoral.

-  2058 : France, première puissance mondiale : pourquoi pas si l’on considère que la souveraineté terrestre et la souveraineté maritime françaises additionnées font que la France dispose d’une superficie supérieure à celle de la Chine ou de l’Inde.

 

Trois défis exigent une exploitation raisonnable et raisonnée des ressources maritimes :

 

  • Alimentation

Entre 2050 et 2070, entre 7,5 et 11 milliards d’habitants. Or, on ne pourra pas augmenter d’1/3 les surfaces ou les rendements agricoles, l’exploitation des océans est donc essentielle, mais il faudra sortir des logiques actuelles en matière de pêche.

Aujourd'hui, la pêche industrielle représente 2% des bateaux mais 60 % des prises alors que la pêche côtière, 80% des bateaux, ne représente qu’une part infinitésimale des prises. Aussi, il existe des pistes pour satisfaire ces besoins  au travers de l’aquaculture, de l’exploitation des algues…

 

Lien avec le piratage maritime :

-          90% des stocks de produits manufacturés dans le monde sont sur les navires d’où le désir de certaines populations côtières de bénéficier aussi de ces richesses.

 

  • L’accès à l’eau

Une des solutions sera celle de la maîtrise de la désalinisation de l’eau de mer. Aujourd'hui, une agglomération aussi importante que celle de Barcelone tire 40% de l’eau du dessalement de l’eau de mer.

 

  • L’énergie

Si nous captions 1% de l’énergie générée par la seule dérive atlantique, cela suffirait à combler le besoin en énergie mondiale. Aujourd'hui 40% du pétrole vient des exploitations off-shore ; certes, l’énergie éolienne est un élément mais les hydroliennes, l’énergie de la houle, l’énergie thermique des mers en sont aussi…

= Potentiel très important en matière d’énergies renouvelables, tirées de la mer.

 

Or, grands groupes et petites entreprises travaillant dans ce domaine existent en France. Disposant des territoires, des savoir-faire, de la connaissance des problèmes à résoudre, notre pays manque uniquement d’une ambition réelle à moyen terme.

Exemple : le Secrétariat général de la mer est dirigé par un préfet et non un politique : enjeux, décisions fortes à prendre, alors que son directeur ne dispose pas des pouvoirs nécessaires.

 

Intervention du Contre amiral Jean-Louis Vichot:

 

Restes de l’aventure coloniale de la France, les outremers sont des pays qui matérialisent l’influence mondiale de la France.

« Le soleil ne se couche jamais sur la France », qui grâce à son outre-mer dispose d’un accès à l’ensemble de la planète.

L’océan Pacifique a une largeur de  17500 km, presque la moitié de la circonférence de la planète.

 

Marx, écrivait le 11 février 1858 dans le Neue Rheinische Zeitung : « Le Pacifique jouera le rôle joué aujourdh’ui par l’océan Atlantique et au Moyen-Age par la Méditerranée, le rôle de la grande route maritime du trafic mondial ».

 

Pacifique :

-          Nouvelle Calédonie

-          Polynésie française (au centre du ‘triangle polynésien’)

-          Atoll de Clipperton, sous la responsabilité du Haut-commissaire c'est-à-dire du « préfet » de la Polynésie française.

La Polynésie est sur les routes qui relient l’Australie à Panama et la Chine à l’Amérique latine.

 

Diversité des territoires dans le Pacifique :

-          Parmi les plus riches : États-Unis, Tigres asiatiques…

-          Parmi les plus pauvres : Etats insulaires du Pacifique sud.

Le Pacifique est bordé par la « ceinture de feu » avec une activité sismique considérable, qui provoque des éruptions volcaniques et des tsunamis ; présence de cyclones destructeurs.

 

Flux de marchandises considérables : l’essentiel du pétrole produit par les pays du golfe arabo-persique est dirigé vers l’Asie (1/3 seulement vers l’Europe). En effet, les États-Unis s’approvisionnent essentiellement au Mexique, au Canada, dans le Golfe de Guinée  et chez eux.

 

Grande diversité ethnique.

 

La Nouvelle-Calédonie

Île de plus de 450 km de longueur, territoire riche en matières premières (notamment en nickel), ce qui lui permet de couvrir 73% de ses importations, grâce à ses exportations.

244 000 habitants (moins que la Polynésie, avec 260 000 habitants)

= 500 000 Français sur un sol français, peu certes, mais beaucoup plus que la plupart des pays insulaires du Pacifique = légitimité de la France dans les instances internationales.

 

La Polynésie Française :

Territoire dispersé, de seulement 4200 km2 (19100 pour la Nouvelle-Calédonie) mais sur une surface équivalente à celle de l’Europe.

Population relativement nombreuse (62 hab/km2) et concentrée sur l’île de Tahiti et Moorea.

 

 

                   Le Pacifique lieu de problèmes stratégiques:

 

Lieu de confrontation entre les États nucléaires (Grande-Bretagne exceptée), les puissances proliférantes comme la Corée du Nord ou potentielles comme le Japon. Cet espace est fortement marqué  par le nucléaire, car les essais nucléaires des Etats-Unis, du Royaume-Uni, de la France y ont été réalisés.

 

Lieu de conflits déclarés : torpillage en mars 2010 d’une frégate sud-coréenne par un sous-marin vraisemblablement nord-coréen.

Le Pacifique est un lieu d’« affrontements qui peuvent rapidement devenir de haute intensité ».

 

Toute l’action du Japon dans cette région (Asie du sud-est dans son ensemble) est marquée par le souvenir de la seconde guerre mondiale. Aujourd'hui, cet espace demeure un lieu de tensions entre le Japon, les deux Corées, la Chine, la Russie et les États-Unis.

 

Réarmement et menaces constantes de la zone :

 

Présence d’Etats affaiblis – grands comme petits – comme les Philippines, par exemple, pouvant donner lieu au développement du terrorisme.

 

La Polynésie est relativement protégée par l’immensité de l’océan et la Nouvelle-Calédonie aussi, dans une moindre mesure cependant (proximité de l’arc mélanésien).

Nouvelle Calédonie – tensions ethniques encore perceptibles même si un équilibre a été trouvé entre communautés, aujourd'hui dans un processus d’accession à l’indépendance censé être achevé en 2018 –

Polynésie française – absence de communautés marquées, jouit d’une large autonomie, pas de revendication d’indépendance à court terme.

 

Aujourd'hui on compte environ 150 000 Français dans les pays autour du Pacifique, la plupart aux Etats-Unis et au Canada mais ils sont de plus en plus nombreux en Chine (34000) ou en Australie (16000) au Japon ou à Singapour (plus de 7000 chaque). Pour les États-Unis, ce territoire du Pacifique est souvent considéré comme le leur. Centre d’intérêt stratégique ayant évolué, comme le prouve le déplacement de leur flotte navale : sur 11 groupes de porte-avions nucléaires, 6 se trouvent dans le Pacifique ; et aujourd'hui les bases de Hawaï et de Guam sont les plus importantes bases sous-marines des Etats-Unis.

 

 

         Analyse de la zone pacifique:

 

États stables : États-Unis, Japon, Australie, Canada, Chili, Nouvelle-Zélande (puissance tutélaire des pays insulaires du Pacifique Sud, partenaire important pour la France du fait de cette autorité morale).

Russie (la Russie orientale, pratiquement vide, faisant face à la Chine)

Les États en développement rapide, qui tirent l’économie mondiale : ils sortent de la crise avant nous et de façon accélérée (la crise aura au moins permis un rattrapage des écarts entre les pays « du Sud » et les pays occidentaux) : Chine, Corée du Sud, Singapour, Vietnam, Indonésie

Les États facteurs de déséquilibre : Corée du Nord, Mexique (risque de narco-État, risque de déstabilisation de toute la zone Amérique centrale), Philippines, Taïwan…

 

La présence française grâce à ses territoires ultramarins est assurée dans cette zone et lui permet d’avoir accès à toutes les assemblées internationales/ assemblées régionales, locales et d’avoir une certaine influence au sein de cette zone.

 

Il existe des marines puissantes dans cette zone (Japon, Corée du Sud, Chine, Russie), la seule différence avec notre flotte étant notre possession d’un porte-avions (alors qu’ils n’ont que des porte-aéronefs) et de sous-marins nucléaires (France, Russie et Chine).

 

Enfin, la course à l’espace : cette vaste zone du Pacifique fut un champ d’expérimentations pour le nucléaire, elle est aujourd'hui une zone de choix pour les essais spatiaux et leur  observation. Exemple : fusées tirées de la côte Est du continent asiatique.

 

         Pourquoi la France se trouve-t-elle dans cette zone Pacifique ?

 

  • Ø Protéger les intérêts de la France
  • Ø Rappeler la présence de la France dans un univers anciennement considéré comme un pré carré anglo-saxon, aujourd’hui en pleine expansion, en particulier militaire.
  • Ø Coopération multilatérale et bilatérale avec l’essentiel des pays de la zone (action en cas de catastrophes naturelles, protection des ressources naturelles, prévention des risques sanitaires – exemple : grippe H1N1, répression du crime international (drogue) et du pillage des ressources des zones économiques exclusives des États insulaires alentour).

 




Notre actualité

Section Ouest-Atlantique - 1er semestre 2019

Théâtre, Innovations, Europe, Visite de chantier et nudge :un bon cru d’évènements pour le premier semestre 2019 ! Grâce aux idées de ses membres, le Groupe Ouest Atlantique a organisé 6 événements au premier semestre 2019. En voici

Publié le 19.07.2019 VOIR TOUTES LES ACTUALITÉS

sciences_po_logo_659


+50 OFFRES D'EMPLOIS

search
  • Chef de projet stratÉgie (h/f)

    19.07.2019 - POLE EMPLOI
    CDI
  • 3 responsables du dÉveloppement toulouse-lyon-strasbourg (h/f)

    19.07.2019 - ISG GROUPE iONIS
    CDI
VOIR TOUTES LES OFFRES